Location saisonnière : nos conseils pour investir - My Invest
Retour Conseils pour investir

Location saisonnière : nos conseils pour investir

Si vous envisagez d’acquérir un bien immobilier pour le mettre en location saisonnière, plusieurs aspects de votre investissement doivent être préparés. Voici nos conseils à suivre. 

En investissement locatif saisonnier, la localisation du bien est essentielle

Pour investir avec succès dans la location saisonnière, choisissez un bien situé dans une région, un département ou une ville bénéficiant d’un haut niveau d’attractivité touristique. Cela conditionne la réussite de votre investissement car la demande locative sera forte et pérenne.

Favorisez ainsi des logements se trouvant dans des zones touristiques de premier plan. C’est le cas des villes situées en bord de mer et de certaines grandes et moyennes villes (Paris, Nice, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Cannes…). La présence de sites touristiques réputés et/ou de lieux d’activités culturelles et sportives est également un critère à retenir. Cela correspond aux envies et aux attentes des couples, des familles avec enfants ou des groupes d’amis qui louent un logement durant leurs vacances.

Par ailleurs, si vous souhaitez investir dans le bord de mer, la proximité du bien avec la plage est idéale. Pour une location saisonnière en ville cette fois, la présence de commodités et de moyens de transport est importante afin de faciliter le quotidien des locataires. Veillez aussi à ce que l’offre en logements soit conséquente. C’est un bon indicateur du niveau d’attractivité touristique de la localisation.

Aussi, sachez qu’un appartement situé dans une grande ville correspond plutôt à des locations de courte durée tandis qu’un emplacement en périphérie convient mieux aux familles pour des séjours de plus longue durée.

Qui plus est, la distance entre votre domicile et le bien peut être un critère de choix à retenir afin de vous donner la possibilité de le gérer plus facilement, sans devoir passer de longues heures en transport pour vous rendre sur place.

La surface et le prix du bien immobilier, des critères majeurs en location saisonnière

À côté de la localisation, la superficie du bien est une autre composante de l’investissement locatif saisonnier. Tout dépend de votre budget bien entendu mais également du profil de locataire que vous envisagez d’accueillir. En somme, pensez-vous louer votre bien à :

  • Des familles avec enfants ?
  • Des couples ?
  • Des groupes d’amis ?

Répondre à cette question vous permet d’identifier la surface du logement et le nombre de pièces nécessaires, car une surface adaptée à la typologie de vos prochains locataires est garante d’un bon retour sur investissement à court terme.

Aussi, songez aux types et aux nombre de prestations que le logement propose :

  • nombre de chambres et de couchages
  • salles de bain
  • salles d’eau
  • cuisine
  • terrasse, balcon
  • parking

Les besoins en la matière ne sont effectivement pas les mêmes en fonction du type et du nombre de locataires auxquels votre bien se destine.

D’autre part, la fixation du prix de la location saisonnière doit être soigneusement préparée dans le but de générer des revenus locatifs significatifs. Le loyer doit correspondre à la réalité du marché local afin que votre bien se loue rapidement et de façon répétée dans le temps.

Une bonne méthode consiste à comparer plusieurs biens similaires puis à calculer une moyenne. Attention à retenir des biens aux caractéristiques identiques sinon proches en termes de :

  • superficie
  • emplacement (ville, quartier, bord de mer)
  • nombre de chambres
  • présence éventuelle d’un extérieur
  • possibilité de parking
  • réseau de transport, commodités 

Enfin, passer en revue les différentes possibilités de défiscalisation vous donne la possibilité d’estimer en amont la rentabilité de votre investissement locatif saisonnier. Parmi les solutions qui s’offrent à vous, deux correspondent à la location saisonnière de logements meublés :

  • Le statut de LMNP (Loueur meublé non professionnel) permet de générer jusqu’à 23 000€ par an de revenus locatifs en bénéficiant d’un abattement fiscal de 50% sur vos recettes locatives
  • La loi Censi-Bouvard donne la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôts de 11% sur le prix de revient HT du bien immobilier. L’investissement doit porter sur un logement neuf à mettre en location durant au moins 9 ans dans une résidence de tourisme.

Grâce à ces conseils, votre investissement locatif saisonnier rencontrera le succès escompté. Et pour faciliter vos démarches, faire appel à des professionnels de l’immobilier locatif saisonnier est idéal.  

 

 

 

Téléchargez l'Ebook pour en savoir +

Je télécharge
Vincent R
Vincent R

Plus de 12 années d’expérience dans le conseil patrimonial font de Vincent un expert de l’investissement immobilier : que ce soit pour vous loger, réaliser un investissement locatif ou vous constituer un patrimoine, il saura vous proposer un accompagnement personnalisé dans le cadre de vos projets, de l’étude patrimoniale à la recherche du bien idéal.

D'autres articles pouvant vous intéresser

Haut de page
Fermer

Rechercher n'importe quel terme

[Infographie] L’investissement immobilier en LMNP

Découvrez les avantages du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel

Télécharger