Retour Conseils pour investir

Louer son bien : à quel prix ?

Comment déterminer le prix du loyer pour son bien immobilier ?

En France, un propriétaire bailleur qui décide de louer son bien immobilier est libre de fixer lui-même le montant du loyer. Toutefois, pour bien louer son appartement ou sa maison, il est important de s’aligner sur les prix du marché, au risque de voir son rendement locatif baisser si le loyer est trop bas, ou d’avoir des difficultés pour trouver un locataire s’il est trop élevé. Vous souhaitez mettre un appartement ou une maison en location ? My Invest vous aide à déterminer le bon prix pour louer son bien.

 

Louer un bien immobilier : quelle réglementation ?

Si en France, le propriétaire est libre de fixer lui-même le prix d’un loyer, cela ne prévaut que si le bien a été financé sans l’utilisation d’un dispositif spécial, à l’image de Pinel ou des aides de l’ANAH. En effet, ces dispositifs obligent généralement le bailleur à plafonner ses loyers et à louer le bien à des locataires ne dépassant pas un certain plafond de ressources.

Sans cela, le bailleur est en droit de choisir n’importe quel locataire et de fixer librement le prix du loyer à chaque nouveau contrat de location. Toutefois, le bailleur ne peut pas modifier le montant du loyer en cours de contrat. Seule une révision, basée sur l’indice de référence des loyers, est permise chaque année, et ce, uniquement si une close de révision a été prévue dans le bail. À noter que si cette révision peut tirer le prix du loyer vers la hausse, l’augmentation n’est généralement pas très significative, car elle reste basée sur l’inflation.

 

Bon à savoir : dans les « zones tendues », la revalorisation du loyer entre deux contrats de location est aussi encadrée. Le propriétaire doit ainsi relouer le bien en conservant le prix de l’ancien loyer (incluant la révision basée sur l’IRL). Toutefois, si des travaux d’amélioration ont été effectués ou si le loyer du bien a été sous-évalué, une revalorisation plus importante peut être envisagée.

 

Quels critères pour fixer le montant d’un loyer ?

Une fois qu’on a ces facteurs en tête, on saisit mieux toute l’importance de bien déterminer le loyer pour son bien immobilier. Pour trouver le prix le plus juste, il est intéressant de jeter un œil aux offres du marché qui ressemblent à la vôtre, en tenant compte de la superficie, de l’emplacement ou encore de l’état du bien. Vous aurez ainsi une première idée des prix pratiqués dans le secteur où se situe le bien. Pour ce faire, il suffit d’éplucher les annonces locatives sur tous les supports (presse, site web, agence physique…). Pour aller plus loin, vous pouvez même demander à visiter les biens. Vous saurez alors s’ils s’apparentent réellement au vôtre.

Pour vous autoriser à tirer le prix du loyer vers la hausse, n’hésitez pas à prendre en compte différents paramètres :

  • Votre bien est en meilleur état que la moyenne de ceux que vous avez trouvés
  • Votre bien est mieux isolé et est économique en énergie
  • Votre bien est relié à de nombreuses infrastructures (transports, écoles, commerce…)
  • La copropriété est bien équipée (cour intérieure, concierge, ascenseur…)

Enfin, si vous n’avez pas le temps ou l’envie de mener cette enquête, il peut être beaucoup plus simple de demander directement l’avis d’un expert en immobilier. En faisant expertiser votre appartement ou votre maison par un agent immobilier qui connaît le marché, vous serez sûr d’obtenir le prix le plus juste pour votre loyer.

 

Livre blanc - Guide de la gestion locative

Je télécharge
Ségolène G
Ségolène G

Après avoir œuvré 10 ans en tant que négociatrice immobilière pour un cabinet de renom où elle jonglait entre recherche de locataires, instruction des dossiers et états des lieux, Ségolène est aujourd’hui conseillère en gestion locative et accompagne au quotidien les investisseurs immobiliers afin d’optimiser la gestion de leurs biens. Ses maîtres-mots ? Sérénité, efficacité et rentabilité !

D'autres articles pouvant vous intéresser

Haut de page
Fermer

Rechercher n'importe quel terme

Comment conjuguer les atouts d’un logement neuf avec un cadre fiscal très avantageux ?

Découvrez en webinar les avantages du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel

Télécharger