Retour Actualités

Le dispositif PINEL reconduit jusqu’en 2022

Le secteur immobilier connaît cette année de nombreuses difficultés en raison de la crise sanitaire et des confinements successifs. Dans cette conjoncture difficile, Emmanuelle Wargon, ministre du logement, a annoncé ce mardi 10 novembre la prolongation du dispositif fiscal Pinel et ce jusqu’en 2022.

 

Les origines du dispositif Pinel

Le dispositif Pinel a succédé en 2014 au dispositif Duflot. Il a pour objectif d’accompagner les français dans leurs projets d’investissements immobiliers locatifs en proposant une réduction d’impôts attractive. Les particuliers investisseurs en sont particulièrement friands : ainsi, 50% des achats dans le neuf sont réalisés sous couvert de ce dispositif. A l’origine prévu jusqu’en décembre 2017, il a été prolongé une première fois par la loi finances 2018 jusqu’en 2021 et semble ne pas avoir encore dit son dernier mot!

 

Une reconduction du dispositif PINEL presque inespérée

Initialement, les amendements du 7 novembre dernier – très attendus par le secteur de la promotion immobilière – n’étaient pas à la hauteur des attentes. Un amendement au projet de loi de finances pour 2021 prévoyait le prolongement du prêt à taux zéro (PTZ) jusqu’à fin 2022. Un autre prévoyait de modifier les plafonds de loyer de la loi Pinel à partir du 1er janvier prochain mais il n’était pas fait mention d’une éventuelle prolongation de la loi Pinel.

Ce mardi sur l’antenne de BFM Business, la ministre du logement a d’une part évoqué les difficultés des agents immobiliers obligés de fermer boutique et interdits de visites actuellement. Mais elle a également abordé le secteur de l’immobilier neuf en annonçant la reconduction du dispositif phare de défiscalisation des investisseurs immobiliers. PINEL n’expirera donc pas au 31 décembre 2021 mais sera prolongé pour une année supplémentaire pour la plus grande satisfaction des acteurs du secteur et des futurs acquéreurs du neuf.

 

Des évolutions sont-elles prévues ?

Si la loi Pinel actuelle bénéficie d’un sursis supplémentaire, les conditions de sa prolongation restent à définir. Emmanuelle Wargon n’a en effet pas détaillé les évolutions à venir mais s’est contentée d’ouvrir le débat : « Comment va-t-on le prolonger ? A l’identique ou en l’améliorant ? Là, les discussions sont encore en cours », a-t-elle indiqué. My Invest vous tiendra bien entendu informés des nouvelles mesures applicables !

Infographie : Les 11 étapes de votre achat en VEFA

Je télécharge
Caroline F
Caroline F

Spécialiste du marketing et de la communication depuis 20 ans, Caroline connaît parfaitement les rouages de l’immobilier neuf ainsi que les attentes des acquéreurs. Toujours au fait de l’actualité immobilière, elle aime partager son expertise avec ceux qui souhaitent avoir un temps d’avance pour saisir les meilleures opportunités.

D'autres articles pouvant vous intéresser

Haut de page
Fermer

Rechercher n'importe quel terme