Réductions d’impôts lors d’un achat immobilier neuf

Retour
Partager

Outre le fait de constituer votre patrimoine immobilier, l’achat d’une maison ou un appartement peut également vous permettre de réduire vos impôts de façon significative. Voici comment tirer le meilleur parti de votre projet d’investissement immobilier et profiter d’une défiscalisation intéressante.

La location, une excellente solution pour réduire vos impôts

La première solution est de proposer votre bien à la location. Cela peut compenser les mensualités de votre crédit et vous permettre de constituer une jolie épargne après le remboursement des mensualités. Bien entendu ces revenus perçus doivent être déclarés car ils sont imposables. Certains frais peuvent cependant être déduits comme :

  • Les intérêts d’emprunts
  • Les provisions pour charges dans le cas d’une copropriété
  • Les dépenses liées à la réparation, à l’entretien ou l’amélioration du bien
  • Les frais de gestion

La location peut s’adresser aux particuliers dans le cadre d’une location vide mais aussi meublée. La location en résidence de services peut être intéressante puisque vous signez un bail à la société qui s’occupe de la résidence et vous êtes donc déchargés de tâches telles que la recherche de locataire ou la réclamation de loyers impayés. Cela peut par exemple concerner une résidence étudiante qui reste rarement vide !

La loi Pinel, le dispositif star pour faire baisser vos impôts

Il existe aussi différents dispositifs permettant une certaine réduction d’impôts. Parmi ces programmes on retrouve :

  • La Loi Pinel destinée à l’investissement dans le neuf à condition de louer le bien pendant 6 à 12 ans avec un taux de réduction pouvant aller jusqu’à 21%.
  • La Location Meublée Non Professionnelle permettant de récupérer la TVA (si bail commercial) et de bénéficier d’une fiscalité nette ou quasi nette d’impôts grâce aux amortissements et aux reports de déficit.
  • La Loi Malraux qui s’adresse aux biens de caractères que l’on retrouve dans les centres historiques des villes. Ce dispositif a pour but de réhabiliter ces zones en contrepartie d’une réduction d’impôt comprise entre 22% et 30% du montant des travaux pour un plafond de 100 000€ de travaux par an.

Ces dispositifs peuvent être compatibles avec certains prêts aidés selon votre projet. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un cabinet de gestion ou d’un courtier pour n’oublier aucun élément dans la préparation de votre projet d’achat.

Pensez à déduire certains travaux visant l’amélioration de votre bien immobilier !

Saviez-vous que vous pouvez profiter de réduction d’impôts en fonction des travaux réalisés ? Il s’agit dans ce cas des travaux dont le but est d’améliorer le confort d’un bien ou immeuble ou de le mettre en conformité. Cela concerne par exemple :

  • Les travaux liés aux fondations
  • La réparation d’une toiture
  • La reprise de l’installation électrique

Ces différents travaux peuvent être déduits de votre déclaration d’impôts. Il est toutefois recommandé de vous renseigner pour être sûr que ces types de travaux ne sont pas soumis à des plafonnements.

Livre blanc - Pourquoi investir dans l'immobilier locatif en 2020 ?

Je télécharge

A lire également

Vous souhaitez échanger avec nos conseillers ?

Pour bien préparer votre projet d'investissement immobilier et choisir le dispositif qui vous correspond, faites vous accompagner par nos experts !