Défiscalisation immobilière : sur quels dispositifs miser en 2020 ?

Retour
Partager

Défiscalisation et immobilier sont deux thématiques qui font bon ménage. En France, l’investissement immobilier locatif est encouragé par l’État via différents dispositifs. Ils offrent l’opportunité aux investisseurs d’agrandir leur patrimoine tout en réduisant leur niveau d’impôt. Vous êtes intéressé par ce type d’investissement ? Gros plan sur les meilleurs dispositifs de défiscalisation immobilière proposés en 2020 avec My Invest.

Défiscalisation en Pinel, le dispositif incontournable

En 2020, la défiscalisation en Pinel reste le meilleur moyen pour diminuer son niveau d’impôt via l’achat immobilier neuf. Le dispositif Pinel, mis en place en 2014, permet d’obtenir une réduction d’impôt pour l’achat d’un bien immobilier neuf dans une zone dite sensible et loué à des locataires ne dépassant pas un certain plafond de ressources. Les territoires concernés par la loi Pinel en 2020 sont :

  • La zone A : l’Ile-de-France, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, la partie française de Genève agglomération
  • La zone A bis : Paris et sa proche banlieue
  • La zone B : les métropoles de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines villes où le prix de l’immobilier est élevé, la Corse, les autres îles qui ne sont pas reliées au continent et les DOM.

Concernant la réduction d’impôt, elle peut atteindre :

  • Au minimum 12 % de la valeur de l’investissement étalés sur une période de six ans
  • Au maximum 21 % de la valeur de l’investissement étalés sur une période de 12 ans

Durant toute la période couverte par la réduction d’impôt, le bien doit rester en location. Il doit être loué à des foyers ne dépassant pas un certain plafond de ressources. À noter que le calcul de ce plafond dépend de la zone où est situé la maison ou l’appartement neuf et du nombre de personnes constituant le foyer.

Hormis le fait que le bien doit être neuf, deux autres prérequis sont indispensables pour réaliser un investissement Pinel :

  • Le montant de l’investissement ne doit pas excéder 300 000 euros par personne et par an
  • Le prix au m² doit être inférieur à 5 500 euros

Le statut LMNP : amortissement des revenus locatif

Le statut de loueur de meublé non professionnel (LMNP) permet, pour l’achat d’un bien neuf ou ancien mis en location meublé, d’amortir l’investissement (bien et mobilier) sur plusieurs années, en bénéficiant d’une faible fiscalité sur les revenus locatifs. Pour être éligible au statut LMNP, vos revenus locatifs doivent être inférieurs à 23 000 euros par an et ne pas dépasser 50 % de vos revenus globaux. 

Le statut LMNP peut permettre de prétendre au dispositif Censi-Bouvard. Pour cela, l’investissement doit être réalisé en résidence services (résidence étudiante, senior…). Pour jouir du dispositif Censi Bouvard, l’investissement ne doit pas excéder 300 000 euros et doit être mis en location durant neuf ans minimum. En contrepartie, l’investisseur bénéficie :

  • D’une réduction d’impôt de 11 % de la valeur du bien hors taxe, étalée sur 9 ans
  • D’une récupération de TVA, soit 20 % de la valeur du bien

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour défiscaliser, mais vous ne savez pas quel dispositif choisir ? Pinel ou LMNP – Censi Bouvard : les conseillers My Invest vous aide à choisir le dispositif de défiscalisation immobilière le plus avantageux pour vous.

 

A lire également

Découvrez notre blog

Découvrir notre blog