Comment choisir l’emplacement de son futur bien ?

Retour
Partager

Tous les professionnels de l’immobilier s’accordent à le dire, le critère premier pour investir, c’est l’emplacement. En effet, acheter un bien immobilier situé dans une zone attractive et convoitée vous permet de garantir son taux de remplissage (condition première pour obtenir un bon rendement brut) ou encore d’espérer une belle plus-value à la revente. Mais encore faut-il connaître les critères d’un bon emplacement. My Invest vous aide à vous poser les bonnes questions avant de déterminer où investir dans l’immobilier en 2020.

Investissement immobilier : qu’est-ce qu’un bon emplacement ?

La priorité pour qu’un investissement locatif soit rentable, c’est qu’il soit loué. Pour ce faire, il est nécessaire qu’il soit situé dans une zone qui attire les locataires. Toutefois, tous les locataires n’ont pas les mêmes priorités. C’est pourquoi le choix de l’emplacement doit aussi se faire en fonction de la cible que vous recherchez pour occuper votre bien.

Si vous achetez un appartement type T2 ou T3 pour loger de jeunes actifs, privilégiez un bien dans une ville disposant d’un fort bassin d’emplois et à proximité des zones d’activités professionnelles. En effet, l’accessibilité au lieu de travail est probablement le premier critère des locataires. Cette proximité avec le lieu de travail peut aussi être garantie par les transports en commun.

Autre critère pour cibler les jeunes actifs, l’accès aux services. Le bien doit être situé à proximité de commerces, d’écoles ou de centres d’activités sportives ou culturelles. Enfin, le confort de vie entre aussi en jeu : la ville dans laquelle se trouve le bien doit être agréable et animée.

Si vous ciblez plutôt une population étudiante en investissant dans un T1, la plupart de ces critères restent en vigueur. Toutefois, il vaudra mieux que le bien soit situé non loin des grands pôles universitaires.

Emplacement bien

Le prix du logement, un critère à ne pas négliger

En prenant en considération ces critères, on pourrait se dire que les centres-villes des grandes agglomérations semblent tous propices à l’investissement locatif. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un investissement locatif doit toujours être pensé dans un objectif de rentabilité. En effet, l’objectif est de tendre à l’autofinancement du bien. Or, si le prix d’achat du bien est trop onéreux (ce qui est généralement le cas des centres-villes des grandes agglomérations), l’objectif peut être plus difficile à atteindre. D’autant plus que le prix de départ sera beaucoup plus élevé et pas forcément à la portée des primo-investisseurs par exemple.

Il peut être préférable de miser sur des quartiers plus excentrés ou de plus petites villes, bénéficiant d’un rendement locatif brut élevé.

Pour rappel, le rendement locatif brut est un ratio qui s’obtient en divisant le loyer annuel par le prix du bien et en multipliant par 100. Ce ratio permet ainsi de mieux comprendre ce que le bien rapporte. Il est donc capital d’analyser cette donnée avant de faire son choix.

Pour résumer, le bien idéal se trouve dans une ville :

  • Dynamique sur le plan économique et culturel
  • Où la demande locative est forte
  • Où le prix au mètre carré est accessible, mais a tendance à monter
  • Où les loyers sont élevés
  • Où le rendement brut est attractif

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez acheter un bien locatif, mais que vous n’avez pas encore déterminé où investir dans l’immobilier, sachez que les experts My Invest sont à votre service pour vous aider à faire mûrir votre projet.

A lire également

Découvrez notre blog

Découvrir notre blog