Investir dans l’immobilier neuf : pensez aux locaux commerciaux !

Retour
Partager

Pour amortir rapidement un projet dans l’immobilier neuf, les locaux commerciaux sont une excellente solution. Découvrez comment combiner sécurité et rentabilité si vous souhaitez investir prochainement.

Bien choisir les locaux commerciaux, l’étape primordiale

Il est évident que la réussite de votre projet dépendra de l’emplacement des locaux et de critères tels que :

  • Un quartier dynamique, très fréquenté
  • La présence de vitrines pour un commerçant ou une terrasse pour un restaurateur
  • Un lieu facile d’accès avec un parking proche ou desservi par les transports en commun
  • Des projets de développement dans le quartier ou la commune à moyen terme

Ces différents critères seront vos meilleurs atouts pour convaincre les professionnels de louer vos locaux.

Tirez un meilleur profit avec les locaux commerciaux

Le prix d’achat d’un local professionnel est généralement moins élevé qu’un bien résidentiel et nécessite souvent moins de prestations.

Un local commercial vous apportera une meilleure rentabilité que la location d’un logement car le rendement annuel est généralement compris entre 4% et 10% tandis que les taux de rentabilité d’un logement résidentiel sont compris entre 2% et 5%.

Louer un local à un professionnel vous garantit une certaine sécurité puisque le bail est généralement conclu sur une durée de 9 ans, en comprenant des périodes d’engagement de 3 ans : on parle alors de bail « 3-6-9 ». Vous avez donc une certaine visibilité sur les revenus à venir et les recours en cas d’impayés sont plus simples que lorsque vous louez à un particulier. Si votre locataire arrête de payer le loyer du local, il prend également le risque de perdre une partie conséquente de son fonds de commerce.

Sachez toutefois que vous ne pouvez pas être en LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) pour la location de locaux commerciaux. Une SCI (Société Civile Immobilière) est généralement créée. Cela signifie que les revenus générés seront imposés comme les revenus fonciers, comme pour la location de logements vides. Vous pourrez alors déduire les charges et les travaux des loyers.

Il existe bien sûr d’autres formes de structures, prenez le temps de vous faire accompagner par un professionnel pour trouver la solution la plus adaptée à votre projet.

Attention au secteur d’activité de vos futurs locataires pour une meilleure rentabilité !

Certaines professions peuvent être soumises à une concurrence, notamment sur Internet. En louant à ce type de professions, vous prenez le risque d’un bail écourté. D’autres métiers ont en revanche un besoin indispensable de local professionnel comme :

  • Les professions médicales (infirmiers, kinésithérapeute, opticiens, dentistes, médecins)
  • Les professions libérales (notaires, avocats, comptables, etc.)
  • Les restaurateurs

Il peut donc être judicieux de louer un local à ce type de professionnels pour éviter une cessation de bail plus rapide que prévu et sécuriser au maximum votre investissement.

A lire également

Vous souhaitez échanger avec nos conseillers ?

Pour bien préparer votre projet d'investissement immobilier et choisir le dispositif qui vous correspond, faites vous accompagner par nos experts !